Observation 1

 

Femme de 54  ans présentant une tumeur du rein de 7 cm de diamètre faisant protrusion dans la graisse hilaire. La tumeur est bien limitée jaune avec des remaniements angiomateux.

Histologiquement l’aspect est caractéristique : nappes de cellules claires polyédriques (Champs 1, et 2 ) à noyaux discrètement irréguliers avec d’importants remaniements fibro-angiomateux. Un rameau de la veine rénale est obstrué par un thrombus néoplasique. 

Diagnostic proposé : Carcinome à cellules claires grade 2 de Fuhrman, stade T3b.

 

R01-2D1.jpg (814246 bytes)   R01-2D2.jpg (770742 bytes)   R01-3E.jpg (629363 bytes)   R01-4B.jpg (516289 bytes)

 

Commentaires 

Le stade

Tous groupes de tumeur du rein confondus, le stade demeure l’élément majeur du pronostic du cancer du rein. La présentation du stade TNM vient d’être modifié en 1997 : parmi les tumeurs T1 et T2 limitées au rein, on a regroupé les tumeurs de moins de 7 cm dans le stade T1. Le statut pN0 doit se justifier par l’examen de 4 ganglions. Par contre l’atteinte microscopique veineuse péri tumorale n’est toujours pas prise en compte dans l’établissement du stade. De nombreux travaux ont pourtant démontré sa valeur pronostique. Mais il faut rester strict sur la définition du stade T3b : emboles dans les veines dont la paroi musculaire est identifiable et les emboles veineux sans tunique musculaire identifiable sont sans signalés sans modifier la stadification de la tumeur. L’incidence des tumeurs de faible stade T1-T2, limitées au rein, est en augmentation (plus 50 %) du fait de l’amélioration des techniques radiologiques entraînant la mise en évidence fortuite de lésions asymptomatiques. Il s’agit de la meilleure voie dans l’amélioration du pronostic de cancer qui ne sont actuellement curables que par la néphrectomie élargie qui demeure le traitement de référence en 1999.

 

CLASSIFICATION TNM 1997 DES TUMEURS DU REIN

T.

Tx

T0

T1

 

 

T2

T3

 

 

 

 

 

T4

 

N.

 

Tumeur primitive 

Tumeur primitive non évaluable

Pas de tumeur primitive

Tumeur de – de 7 cm dans sa plus grande dimension limitée au rein

T1a : - de 4 cm

T1b : de 4 cm à 7 cm

Tumeur de + de 7 cm dans sa plus grande dimension limitée au rein

Tumeur s’étendant dans les veines ou envahissant la glande surrénale ou le tissu péri rénal mais pas le fascia de Gérota

T3a : tumeur envahissant la glande surrénale ou le tissu péri rénal mais pas le fascia de Gérota

T3b : tumeur s’étendant macroscopiquement dans la veine rénale ou la veine cave sous le diaphragme

T3c : tumeur s’étendant dans la veine cave par delà le diaphragme

 

Tumeur envahissant le fascia de Gérota

 

Ganglions régionaux

Les ganglions régionaux sont les ganglions hilaires, para aortiques abdominaux et paracaves. La latéralité n’affecte pas la catégorie N pour être significative.

 

Nx

N0

N1

N2

 

Atteinte ganglionnaire non évaluable

Pas d’atteinte ganglionnaire

Métastase d’un seul ganglion régional

Métastase de plus d’un ganglion régional

 

M. Métastase à distance

Par ordre de fréquence : poumon, os, foie, ganglions à distance, moelle osseuse, plèvre, peau, œil

 

Mx

M0

 

Métastase non évaluable

Pas de métastase

 

Le grade

De nombreux systèmes de grading ont été proposé. Le grade nucléaire de Fuhrman est le plus employé. Il peut s’appliquer à tous les types de cancers du rein. Après le stade, c’est le plus performant des critères de pronostic.

 

Grade de Fuhrman

 

 Taille noyau

 

  Contours noyau

Nucléoles

Cellules monstrueuses

Grade I : rond

Petites tailles

Environ 10 microns 

   

Réguliers

   

Absents ou Imperceptibles

   

0

Grade II : 

plus volumineux

Environ 15 microns 

Discrètes

Irrégularités

   

Visible à G X 400

   

0

Grade III :

Volumineux

Environ 20 microns

Nettement

irréguliers

 

   

Visible à G X 100

   

0

 

Grade IV

 

Irréguliers

Multilobés

 

 

Idem grade III

 

Cellules

Monstrueuses

 

 

REIN . VESSIE . PROSTATE  . Obs. Suivante